L’arthrose interne du genou (fémoro tibial interne) est une dégradation du cartilage articulaire entre Le fémur et le tibia. L’arthrose touche aussi le ménisque en le fissurant et provoque une inflammation articulaire. Il s’agit de la localisation la plus fréquente de l’arthrose. Elle peut toucher les patients dès l’âge de 40 ans. L’arthrose est un processus irréversible.

Pourquoi arthrose interne est-elle fréquente ?

Le compartiment fémoro tibial interne, situé à proximité du centre de gravité, subit donc des contraintes plus importantes que le compartiment externe. Le surpoids (le genou supporte quatre fois le poids du corps à la marche), et les désaxations du membre inférieur accentuent les contraintes sur l’articulation. Ce sont donc des facteurs de risques de l’arthrose.

L’activité sportive intense ainsi que certains métiers physiques augmentent également les contraintes supportées par le genou. Cependant, Le maintient d’une bonne trophicité musculaire a un effet protecteur sur l’articulation. En effet, pour compenser les contraintes sur le compartiment interne, le tractus ilio tibial situé sur la face externe de la cuisse, et reliant le muscle tenseur du fascia lata au tibia, agit comme un hauban et préserve l’intégrité du cartilage articulaire. La pratique sportive raisonnable n’est donc pas nocive pour l’articulation.

Comment ralentir l’évolution de l’arthrose interne du genou

La prévention de la dégradation du cartilage articulaire du genou passe par le contrôle des facteurs de risque cité précédemment :

  • Éviter la prise de poids
  • maintenir une bonne trophicité musculaire
  • éviter les activités physiques traumatiques pour le genou

Quels sont les premiers signes cliniques de l’arthrose interne du genou?

Les symptômes d’une dégradation du cartilage articulaire du genou sont :

  • Une douleur sur le côté interne du genou survenant à la marche
  • une mobilisation articulaire difficile
  • une sensation d’instabilité
  • une sensation de ressaut ou de craquement articulaire
  • des gonflement articulaires itératifs

Comment faire le diagnostic de l’arthrose interne du genou?

Une consultation médicale avec un chirurgien orthopédiste spécialiste du genou permettra de faire le diagnostique et de préciser la gravité de l’atteinte articulaire. Cela nécessite un examen clinique qui va évaluer la mobilité du genou, la présence ou non de liquide synovial en trop grande quantité, l’usure du ménisque. En plus de l’examen clinique, une imagerie est souvent prescrite. Dans un premier temps une radiographie standard permet d’avoir une idée générale sur l’état de l’articulation. Elle sera souvent complétée d’une imagerie en coupe de type scanner ou I.R.M.

Quel est le traitement de l’arthrose débutante du genou?

Lorsque l’atteinte est modérée un traitement médical sera généralement efficace. Elle consiste en la prescription de rééducation à visée antalgique et de renforcement musculaire. Le port d’une attelle de genou peut-être efficace pour réduire les douleurs internes du genou.

Une infiltration articulaire peut-être également proposée. Il est possible d’infiltrer :

Quelles sont les indications d’une prothèse partielle du genou ( uni compartimentale)

anatomie implant de genou

Lorsque le traitement médical bien conduit ne suffit plus, on discute la mise en place d’une prothèse uni compartimentale. On remplace ainsi le cartilage articulaire abîmé par un implant articulaire constitué de métal et de polyéthylène. Ce traitement peut être proposé pour les patients ayant une arthrose interne isolée, avec une déformation de l’axe du membre inférieur <10° et qui ont un ligament croisé antérieur et postérieur fonctionnels. Par rapport à une prothèse totale du genou, la récupération est plus rapide car cette intervention est moins invasive. Cependant, il est important de noter que les indications diffèrent entre la prothèse partielle qui ne répare qu’un seul compartiment du genou, et la prothèse totale qui permet de traiter une arthrose plus avancée concernant deux ou trois compartiments.

Le geste chirurgical consiste en l’ablation du ménisque et du cartilage interne, et son remplacement par l’implant. On recommande généralement quelques jours d’hospitalisation et des séances de rééducation du genou au domicile. La marche est généralement possible dès le lendemain de l’intervention, mais cela dépend de l’état général du patient et de ses problèmes de santé éventuels.

Conclusion

Le compartiment fémoro-tibial interne et le siège plus fréquent de l’arthrose débutante du genou. Dès les premiers signes il est important d’agir sur les facteurs d’aggravation. En cas de gêne persistante une consultation avec un chirurgien orthopédiste spécialiste peut vous aider à faire le diagnostic et trouver une solution adaptée. On propose un premier un traitement médical (antalgiques, infiltrations, rééducation) . En cas d’échec une prothèse uni compartimentale permet d’obtenir un excellent résultat fonctionnel avec une très bonne qualité de vie permettant la pratique du sport de loisir.

A propos de l'auteur

Le Dr Nicolas Pinar est un chirurgien orthopédiste enregistré à l'ordre des médecins en France et au Général Médical Council au Royaume uni. Membre de l'association Française de Chirurgie du Pied, il est spécialisé dans la chirurgie des pathologies du membre inférieur relatives à l'arthrose et à la traumatologie du sport.

 L'auteur

Le Dr Nicolas Pinar est un chirurgien orthopédiste. Membre de l'association Française de Chirurgie du Pied, il est spécialisé dans la chirurgie des pathologies du membre inférieur relatives à l'arthrose et à la traumatologie du sport.