La chirurgie de L’hallux valgus (oignon) permet de redresser le gros orteil et enlever la bosse douloureuse sur l’intérieur du pied. Quelque soit la technique utilisée (chirurgie ouverte ou per cutanée) le principe reste le même : corriger la forme des os composant le gros orteil pour le redresser. La correction peut être maintenue par des petites vis ou le pansement lui-même selon l’option chirurgicale choisie.

Les deux premières semaines

Le processus de cicatrisation après la chirurgie de l’hallux valgus est progressif. Ainsi, pendant les 15 premiers jours, le pied peut être « gonflé ». C’est pendant cette période qu’il faudra bien veiller à surélever le pied opéré et appliquer de la glace pour contrôler les phénomènes inflammatoires. Par ailleurs, il est conseillé de limiter ses déplacements et de bien veiller à utiliser les chaussures médicales prescrites (ou éviter de trop appuyer sur l’orteil opéré). Le respect de ces mesures permet une récupération plus rapide, un meilleur confort post opératoire et une diminution des risques de complications.

De la 2ème à la 6ème semaine

Ensuite, entre la 2ème et la 6ème semaine post opératoire, le pied va progressivement « dégonfler ». La peau cicatrise en général vers la 3ème semaine. Il est alors possible de marcher plus longtemps et plus loin. La mobilisation quotidienne de l’orteil opéré permet de récupérer une amplitude articulaire optimale. Cette phase est variable selon chaque individu. En effet, si certains vont voir leur pied parfaitement fonctionnel à 1 mois de l’intervention, d’autres nécessiteront quelques semaine supplémentaires.

Et après ?

Dans l’immense majorité des cas, à la 6ème
semaine, le gros orteil est complètement cicatrisé et consolidé. Il
n’est donc plus nécessaire de porter les chaussures médicales prescrites et la
reprise de la conduite automobile est possible sans risque. Commence alors une
étape de réadaptation à la nouvelle forme l’orteil opéré. Le port de chaussures
larges et confortables est recommandé. Si la mobilisation du gros orteil a bien
été faite pendant la phase de consolidation, il est fonctionnel et permet une
marche fluide. Il est important de faire attention à ne pas « marcher sur
le bord externe du pied » et de bien poser l’avant du pied à plat au sol à
chaque pas. Cette phase d’adaptation est variable mais peut durer 6 semaines,
la pratique de sports collectifs ou la course ne sont pas recommandés.

Au 3ème mois environ, il est possible de
reprendre un chaussage normal et une activité sportive régulière.

A propos de l'auteur

Le Dr Nicolas Pinar est un chirurgien orthopédiste enregistré à l'ordre des médecins en France et au Général Médical Council au Royaume uni. Membre de l'association Française de Chirurgie du Pied, il est spécialisé dans la chirurgie des pathologies du membre inférieur relatives à l'arthrose et à la traumatologie du sport.

 L'auteur

Le Dr Nicolas Pinar est un chirurgien orthopédiste. Membre de l'association Française de Chirurgie du Pied, il est spécialisé dans la chirurgie des pathologies du membre inférieur relatives à l'arthrose et à la traumatologie du sport.